2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Wednesday, September 07, 2011

*François Fillon appelle l'opposition à voter la règle d’or* France

François Fillon demande au parti socialiste de renoncer à promettre de revenir sur l’âge de la retraite à 60 ans et d’engager le débat sur l’introduction dans la Constitution de règles qui permettraient de protéger nos concitoyens en réponse à une question de Jean-Marc AYRAULT (Groupe SRC) lors des questions au Gouvernement à l'Assemblée Nationale.

Mesdames et Messieurs les Députés,
Monsieur le Président AYRAULT, ce débat les Français vont le trancher. Et ils vont le trancher sur la base des réalités. Les réalités c’est, aujourd’hui, que l’action du Gouvernement et de la majorité a permis de protéger notre pays des attaques qui sont en train de mettre en grande difficulté une grande partie des pays européens. Je le disais à l’instant en répondant à Monsieur LACHAUD : nous sommes dans les dix pays au monde qui bénéficient de la meilleure confiance des opérateurs dans leurs finances publiques. Nous avons connu comme tous les pays développés, une augmentation forte de l’endettement depuis trente ans et nous avons connu cette augmentation, comme les Etats-Unis, comme les autres pays européens parce que nous n’avons pas suffisamment réagi à la compétition que nous imposaient et qui est une compétition inéluctable, les pays émergents. Nous n’avons pas suffisamment réformé notre organisation économique, notre organisation sociale. Et nous avons financé par l’endettement, ce manque de compétitivité, ce différentiel de compétitivité avec les pays émergents. C’est une responsabilité collective. 
Je n’ai pas besoin de donner ici les chiffres, le nombre des niches fiscales et sociales dont vous êtes responsables, celles dont nous sommes responsables ; parce que depuis trente ans, dans tous les pays européens gouvernés par la gauche ou gouvernés par la droite, l’endettement a crû. Alors aujourd’hui la question qui est posée et qui est posée en particulier à l’opposition, cela n’est pas que vous renonciez à vos convictions, cela n’est pas que vous renonciez à la bataille électorale que vous avez engagée sur vos arguments, c’est simplement que dans une situation qui est une situation périlleuse pour l’ensemble de l’Union Européenne, pour l’ensemble des économies européennes, vous preniez quelques engagements qui montrent à l’ensemble de nos concitoyens, qui montrent à nos voisins européens, qui montrent aux opérateurs financiers qui nous prêtent aujourd’hui le moyen de financer notre dette ; que la confiance dans les finances publiques françaises est une confiance dans la durée. 
Moi, je vous demande simplement deux choses : renoncer comme vous ne l’avez pas encore fait, à promettre que vous reviendrez sur l’âge de la retraite à 60 ans parce que c’est une promesse qui est insensée  et qui, dans le contexte financier et économique aujourd’hui enlève une grande partie de la crédibilité que, par ailleurs, vous pourriez représenter. Et deuxièmement, engagez avec nous le débat sur l’introduction dans la Constitution de règles qui permettraient de protéger nos concitoyens. Personne ne vous demande de dire oui au gouvernement, sans discussion, mais au moins montrez que vous êtes des hommes et des femmes ouverts au dialogue en engageant avec nous ce débat. Parce que c’est un débat qui est fondamental pour assurer la crédibilité des finances publiques de notre pays, dans la durée.


Bien à vous,
Morgane BRAVO

No comments: