2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du "HUB EUROPEAN UNION", Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire (Blue Book) de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles. * President & Founder HUB « DIGITAL DIPLOMACY» «DIPLOMATIE NUMERIQUE ». *‪Fondatrice HUB 
‪« DIGITAL DIPLOMACY» : « POLITIQUE & SOCIAL NETWORKING ». *Fondatrice HUB « ECOLOGIE &INNOVATION : DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIE SIÈCLE!»* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Saturday, April 05, 2014

*L’absence de compétences numériques : L' Illettrisme du XXIe Siècle...*


Neelie Kroes, Commissaire européenne chargée de la société numérique.  
Crédit Photos©Frenchweb

By, Frenchweb
« L’absence de compétences numériques est une nouvelle forme d’illettrisme »

"La Commission européenne lance un réseau de MOOC pour favoriser l’acquis de compétences numériques en Europe.
La Commission européenne lance un réseau de MOOC (Massive Open Online Courses, des cours en ligne ouvert, ndlr) afin de permettre aux citoyens européens de se former aux compétences numériques dont les entreprises européennes ont besoin. L’ensemble des formations offertes est d’ores et déjà disponible sur le site Iversity qui sera géré par p.a.u. Education, une entreprise privée spécialisée dans les services pour l’enseignement.
«D’ici 2020 – autant dire demain – 90 % des emplois nécessiteront des compétences numériques, et nous ne sommes pas prêts. Déjà, les entreprises européennes manquent de travailleurs qualifiés dans le domaine des technologies de l’information. Nous devons remédier à cette situation, et le réseau que nous lançons nous aidera à déterminer où se situent les lacunes » explique Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission européenne chargée de la stratégie numérique.
Cette initiative, qui s’inscrit dans le cadre de « Start-up Europe » , le programme de la Commission européenne pour favoriser le développement de l’économie numérique en Europe, souhaite répondre aux besoins de main d’oeuvre des entreprises. En février dernier, Bruxelles révélait, lors de la publication des résultats d’une étude, que 25% des entreprises estimaient qu’il manquait de développeurs, et que près d’un tiers d’entre elles considèrent que leurs formations n’étaient pas adaptées [lire notre article : Les applications mobiles représenteront 5 millions d’emplois dans l’UE en 2018, ndlr]. Bruxelles invite donc les sociétés et les entrepreneurs à rejoindre le réseau pour contribuer elles-même à la publication de contenus et échanger sur la plateforme Open Education Europa.
Quelques jours plus tôt, Mme. Kroes déclarait, dans le cadre de la semaine « Get On Line », pour favoriser la recherche d’emploi en ligne, que «l’absence de compétences numériques est une nouvelle forme d’illettrisme. Quand j’étais enfant, il s’agissait d’apprendre à lire et à écrire. Aujourd’hui, il faut apprendre à faire des recherches sur l’internet et à programmer ». La Commission européenne regrette que seuls 17% des jeunes sans emplois en Europe n’ai un profil en ligne sur des plateformes comme LinkedIn ou Viadeo."
ParOlivier Harmant Journaliste chez Frenchweb

Les MOOCs se développent en Europe. Vont-ils révolutionner l'enseignement supérieur? / Crédits: Mathieu Plourde.

L'Europe succombe aux MOOCs: l'ENS et Cambridge en pantoufles

Par  

"De l'Espagne à la Grèce, l'Europe se lance dans l'aventure des MOOCs, ces cours en ligne ouverts à tous. Ou comment suivre les cours de Polytechnique ou de Cambridge depuis votre canap. 

Importés des Etats-Unis, les MOOCs se généralisent en Europe. Certains pays traînent la patte, d'autres, comme l'Espagne, se lancent avec ferveur dans l'aventure. MO...? Il s'agit simplement de cours en ligne, auxquels chacun peut s'inscrire. Ils tiennent leur nom de l'anglais Massive Open Online Courses
L'apprentissage en ligne, c'est vrai, n'a pas attendu le premier MOOC pour exister. Dès 1999, la toile proposait des cours à distance avec des outils tels que e-College ou SmartThinking. C’est Dave Cormier, le premier, qui aurait utilisé l'appellation "MOOC" pour parler d'un cours dispensé par l’Université du Manitoba. C'était il y a trois ans..."



En fait : L' *Illettrisme du XXIe Siècle...
L’absence de compétences numériques!*

A SUIVRE...!
Bien à vous,

No comments: