2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Tuesday, January 31, 2012

*Sommet européen : Accord budgétaire à 25...*


Les Etats membres de l'Union européenne, à l’exception de la Grande-Bretagne et de la République Tchèque, ont finalement entériné hier à Bruxelles le renforcement de la politique budgétaire, à travers la signature du traité de discipline budgétaire.

L'Allemagne, premier contributeur du Fonds européen de stabilité financière (FESF) avait fait de la signature de ce traité une condition sine qua none de la poursuite de sa contribution au fonds.

Ce texte de 16 articles donne une force juridique accrue à la fameuse "règle d'or" de retour à l'équilibre des comptes publics, qui n'avait fait jusqu'ici l'objet que d'une simple déclaration politique, nous explique Les EchosAinsi, le déficit structurel annuel ne devra pas excéder 0,5 % du PIB nominal sur un cycle économique, faute de quoi "un mécanisme de correction sera déclenché automatiquement". En cas de dérapage, la Cour de justice de l’Union européenne pourra être saisie par un ou plusieurs Etats et infliger des amendes allant jusqu'à 0,1% du PIB du pays fautif, nous rapporte l'AFP.

Les futurs sommets de la zone euro, indispensables pour rassurer les investisseurs étrangers sur le fait que la monnaie commune des Européens est désormais soutenue par une coordination accrue des politiques économiques, sont désormais officialisés par le traité Les Echos.

Les Etats s'engagent également, en signant le traité, à faire connaître à l'avance leurs émissions obligataires "dans le but d'une meilleure coordination", ainsi que "toute réforme économique majeure" et, "si nécessaire, [à] se coordonner", selon Les Echos.

Alors que la Grande-Bretagne avait déjà annoncé son refus de ratifier le traité, l'attitude de Prague, qui fait état de "raisons constitutionnelles" et de difficultés à le faire ratifier, a créé la surprise durant le sommet hier soir.

La ratification du traité était également menacée par la Pologne. Le pays, bien que ne faisant pas partie de la zone euro, militait pour avoir un siège à toutes les réunions, ce à quoi Paris était formellement opposé. Un compromis a finalement été trouvé hier, qui prévoit que les sommets de la zone euro seront limités aux pays utilisant la monnaie commune, sauf sur certains sujets où les autres Etats n'en faisant pas partie pourront aussi être conviés, nous explique 
l'AFP.

A peine signé, le traité fait déjà l'objet de critiques, notamment par le ministre finlandais des Affaires étrangères, Erkki Tuomioja, qui l'a jugé "inutile et nuisible". La Commission européenne estime pour sa part que le contenu du texte était déjà presque entièrement couvert par la législation européenne.


A SUIVRE...!

Bien à vous,
Morgane BRAVO

Monday, January 30, 2012

*Il est possible de réduire les inégalités, tout en stimulant la croissance économique, selon l’OCDE*


Les pays doivent lutter contre l’accentuation des inégalités au moyen de politiques qui, simultanément, limitent l’écart de revenu entre riches et pauvres et stimulent la croissance économique.
Les nouvelles recherches menées à l’OCDE – dans le cadre plus large du programme de réformes structurelles prôné dans Objectif croissance – démontrent que les réformes du marché du travail, les systèmes de prélèvements et de transferts et une éducation de qualité peuvent avoir un double dividende : doper le PIB tout en réduisant les inégalités de revenu.
« Le creusement des inégalités est l’un des principaux risques pesant sur notre prospérité et notre sécurité futures”, souligne le Chef économiste de l’OCDE, M. Pier Carlo Padoan. « Le principal enjeu auquel les pouvoirs publics sont confrontés aujourd’hui est de mettre en œuvre des réformes qui relancent la croissance, remettent les individus au travail et réduisent l’écart grandissant entre les revenus », souligne-t-il.
La crise économique forçant les États en manque de liquidités à repenser les systèmes de prélèvements et de transferts, l’OCDE estime que le processus de réforme doit être l’occasion de s’attaquer simultanément aux problèmes d’inégalité et de croissance. Une attention prioritaire doit être accordée à la diminution ou à l’élimination des allégements d’impôts qui bénéficient essentiellement aux plus nantis, de façon à permettre des réductions favorables à la croissance des taux marginaux d’imposition pour tous les contribuables.
Les réformes du marché du travail offrent aussi la possibilité de solutions doublement gagnantes : aplanir les différences existant dans la protection de l’emploi entre travailleurs sous contrats temporaires et travailleurs permanents doit permettre de réduire l’écart moyen de 25 % qui sépare les salaires de ces deux types de salariés tout en favorisant l’emploi et la croissance, indique l’OCDE. L’offre de structures d’accueil pour les enfants d’un coût plus abordable aura aussi une incidence positive sur les taux d’activité et les revenus des femmes.
L’amélioration des résultats du système d’enseignement, notamment pour les immigrants et les populations socialement défavorisées, aura des retombées à long terme sur les possibilités d’emploi, les revenus et l’inégalité.
Pour plus d’informations sur les nouvelles recherches de l’OCDE, télécharger le chapitre d’Objectif croissance : Peut-on à la fois réduire l’inégalité des revenus et accélérer la croissance ?

Un deuxième chapitre d’Objectif croissance – Faire face aux chocs : Comment répartir les risques macroéconomiques de manière équitable – passe en revue les politiques auxquelles les gouvernements peuvent recourir pour protéger les plus vulnérables des pertes d’emploi et de revenu durant les crises.


Bien à vous,

*Entretien télévisé de M. le Président de la République française, Nicolas SARKOZY*

Entretien télévisé de M. le Président de la République (langue des signes).

Bien à vous,

*Les Européens vont bientôt pouvoir proposer des projets de loi...*


Les citoyens européens pourront bientôt demander à la Commission de présenter des propositions législatives dans les domaines relevant de la compétence de l'UE. Un nouveau site web donne toutes les informations utiles à ceux qui souhaitent lancer une «initiative citoyenne».
L'initiative citoyenne  renforce le droit de regard des citoyens sur les politiques de l'UE en leur permettant de demander à la Commission de proposer de nouveaux textes de loi portant sur des questions spécifiques.
La Commission, qui a notamment pour rôle de rédiger des propositions législatives, est légalement tenue de prendre en considération toutes les demandes répondant aux critères prescrits.
Les règles et procédures sont disponibles sur le nouveau site web consacré à l'initiative citoyenne européenne, où il est également possible d'enregistrer et de lancer une initiative.
Les initiatives peuvent porter sur n'importe quel domaine politique dans lequel la Commission est habilitée à présenter une proposition législative, par exemple l'environnement, l'agriculture, les transports ou la santé publique.
Comment lancer une initiative
Une initiative peut être lancée par un comité organisateur composé d'au moins 7 citoyens résidant dans au moins 7 pays de l'UE.
Le comité doit demander l'enregistrement de son initiative sur le nouveau site web avant de recueillir les déclarations de soutien auprès des citoyens.
La Commission a deux mois pour examiner la conformité de la proposition d'initiative (qui ne doit pas être «manifestement contraire» aux valeurs de l'Union, par exemple).
Si l'enregistrement est confirmé, les organisateurs disposent d'un an pour recueillir un million de signatures dans au moins 7 pays de l'UE, un nombre minimum de signatures étant exigé dans chacun d'eux.
Les organisateurs peuvent recueillir les déclarations de soutien sur papier ou en ligne. Ils doivent dans ce dernier cas faire certifier leur système de collecte. La Commission a mis au point un logiciel libre afin de les aider à effectuer leur collecte sur internet.
Les déclarations de soutien doivent ensuite être certifiées par les pays dans lesquels elles ont été recueillies, avant d'être présentées à la Commission.
Étapes suivantes
La Commission dispose de trois mois pour examiner l'initiative. Elle peut décider de présenter une proposition législative, de lancer une étude ou prendre toute autre mesure adéquate, et doit motiver publiquement sa décision.
Les propositions législatives sont ensuite soumises aux autorités nationales réunies au sein du Conseil de l'Union européenne ainsi que, dans la plupart des cas, au Parlement européen.
La proposition, si elle est adoptée, est intégrée dans le droit de l'UE.
Guide de l'initiative citoyenne européenne English

Wednesday, January 25, 2012

*Europe Hebdo : A bord du Thello, premier opérateur privé de transport ferroviaire...*


Comme chaque semaine Europe Hebdo revient sur l'actualité européenne. Nicolas Sarkozy s'est dit prêt à mettre en place une taxe sur les transactions financières. D'accord sur le principe, Berlin prône une action concertée au niveau européen. Mais le chef de l'Etat français entend montrer l'exemple et initier la taxe Tobin sans attendre le consensus de ses homologues. Des zones de flou demeurent. Quels intervenants financiers seront ponctionnés ? Quel sera l'effet de la taxe sur les spéculateurs ?

Bien à vous,

Monday, January 23, 2012

*Un nouveau groupe politique a été récemment créé au Sénat...* France


Un nouveau groupe politique a été récemment créé au Sénat...
 Groupe Ecologiste

Voici la nouvelle répartition des groupes.

Bien à vous,

*Happy Chinese New Year : Year of the Dragon!*


@ Herman Van Rompuy 
My best wishes for the Chinese New Year. Happy Year of the Dragon!
 I will be visiting China on 14-15 Feb. 2012 for an important EU-China Summit.

*Joyeux Nouvel An chinois, Happy Chinese New Year...*

Bien à vous,

Sunday, January 22, 2012

*Inauguration de la journée « Australie » organisée par CampusFrance*


Alain Juppé et son homologue australien Kevin Rudd ont inauguré la journée "Australie" organisée par CampusFrance au cours de laquelle ont été présentés les enjeux de la coopération universitaire franco-australienne et le système australien d'enseignement supérieur et son internationalisation.
http://www.campusfrance.org/fr/

Bien à vous,

*Point de presse d'Alain Juppé et son homologue italien Giulio Terzi di Sant’Agatan*


Le ministre italien des affaires étrangères, Giulio Terzi di Sant'Agata, a effectué sa première visite bilatérale en France le 10 janvier 2012. Il a rencontré Jean Leonetti et Alain Juppé, avec qui il a donné un point de presse conjoint.
Ils ont abordé la gouvernance de la zone euro, le développement de notre coopération bilatérale et nos relations avec les pays du Proche et du Moyen-Orient.


Bien à vous,

*Alain Juppé, l'homme du Quai...*

*Présidence mexicaine du G20 : « Youth Forum »...*

Vidéo de l’édition 2011

Présidence mexicaine du G20 - "Youth Forum" (20 janvier 2012) :


Puebla (Mexique), mai 2012
Après les G8 G20 Youth Summits organisés dans le cadre de la présidence française du G20-G8, la présidence mexicaine du G20 organise le "Youth Forum" à Puebla en mai 2012.
Comme chacun des pays du G20, la France est invitée par la présidence mexicaine à envoyer à ce forum sept jeunes négociateurs sélectionnés parmi des étudiants de l’enseignement supérieur français.
Pour la désignation des négociateurs, le ministère des Affaires étrangères et européennes renouvelle sa confiance dans l’association "Youth Diplomacy". C’est elle qui organisera leprocessus de sélection du 27 au 29 janvier 2012 sur le campus parisien d’ESCP Europe.

Les candidats seront testés sur une simulation de négociations grandeur nature en anglais. L’exercice est intitulé “Model G20. Il permettra de mettre en situation les candidats présélectionnés autour de quatre comités de négociation. Ils devront aborder les grandes priorités de la Présidence Française du G20 avant de rédiger une déclaration finale, comme lors du G8 G20 Youth Summits.
Le ministère des Affaires étrangères et européennes proposera alors les lauréats de cet exercice pour constituer la délégation française au Youth Forum.
- Informations et inscriptions sur le site Youth Diplomacy ;
- Programme du Model G20 (à télécharger au format pdf).
https://twitter.com/#!/G20Mexico


http://mexicoworldwide.blogspot.com

Friday, January 20, 2012

*Conférence de presse d'Alain Juppé sur l'Afghanistan (20.01.12)*


Alain Juppé a tenu une conférence de presse après que 4 soldats français furent tués et une quinzaine blessés par un soldat afghan, à l'intérieur de la base française de Gwam, en Afghanistan (province de Kapisa). Il évoque la décision du président de la République de suspendre immédiatement toutes les actions de formation et d'appui aux combats des forces afghanes.



Bien à vous,

Thursday, January 19, 2012

*Les expatriés français d'Espagne témoignent de leur expérience...*

Le président de la République s'est rendu en Espagne, ce lundi 16 janvier 2012. A cette occasion, le chef de l'Etat s'est vu remettre le Collier de l'ordre de la Toison d'Or par Sa Majesté le Roi d'Espagne. Le chef de l'Etat a assisté a une réunion de travail avec M. Mariano RAJOY, président du Gouvernement espagnol suivie d'une déclaration conjointe. Il a prononcé un discours à l'occasion des voeux à l'ensemble des français de l'étranger à la résidence de France de Madrid.

Bien à vous,

*Vœux de Jean-Pierre Bel, Président du Sénat*


Jean-Pierre Bel, Président du Sénat, a présenté ses vœux en direct du Palais du Luxembourg.
Retrouvez l'analyse de ses vœux sur le site de Public Sénat.


Bien à vous,

*Le Président adresse ses vœux aux parlementaires*