2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Saturday, October 09, 2010

* RETRAITE À 62 ANS : LE SÉNAT DIT OUI* France



Vendredi 8 octobre, les sénateurs ont, à leur tour, adopté le report progressif de l'âge de la retraite à 62 ans. Cette disposition est désormais définitive

Les sénateurs ont entamé depuis le mardi 5 octobre l’examen du projet de loi. 1200 amendements à l'étude...
Réactualisé le 8 octobre
Vendredi 8 octobre, par 186 voix contre 153, les sénateurs ont adopté l'article 5 du projet de loi portant de 60 à 62 ans l'âge légal de départ à la retraite. Ce texte n'ayant pas été modifié, cette mesure phare de la réforme des retraites devient donc définitive.
Pour Eric Woerth, ministre du Travail, c'est là « une avancée pour la France car ce texte consolide notre système de retraite ».
Le Sénat avait entamé mardi 5 octobre l’examen du projet de loi sur la réforme des retraites.

1200 amendements ont été déposés et seront examinés d’ici le 15 octobre, date où est programmé le vote solennel du Sénat.
Lors de la présentation du projet devant les Sénateurs, mardi, Eric Woerth, comme il l’avait fait devant les députés, a rappelé quele gouvernement ne reviendrait pas sur les 2 mesures phares, « essentielles à l’équilibre du système » : le départ à 62 ans comme âge légal et à 67 ans pour un départ à taux plein.

Ces mesures d’âge « assurent près de la moitié de l’effort à l’horizon 2018 », a précisé Eric Woerth expliquant qu’elles représentaient « presque 19 milliards sur 43 milliards de déficit ».

« Nous devons respecter l’équilibre général du texte, car la première des justices d’un système de retraites, c’est d’être en équilibre. Si les retraites publiques ne sont plus assurées, ce sont les plus modestes qui sont pénalisés », a poursuivi le ministre du Travail pour qui « aucune autre solution crédible ne permet d’atteindre pareil objectif ».

Devant un Sénat sensible à la question de la retraite des femmes, il a énuméré les avancées que contient le projet et surtout pointé le problème : « la vraie cause des inégalités des retraites entre les hommes et les femmes, ce sont les écarts de salaires pendant les carrières ».
 
La situation des femmes qui atteindront l'âge de la retraite dans les 5 ans qui viennent et à qui il manque des trimestres de cotisation parce qu'elle ont élevé leurs enfants sera examinée.

Après le vote sur le report de 60 à 62 ans de l'âge légal de départ à la retraite, les sénateurs ont attqaué la discussion sur l'autre mesure phare : le report de 65 à 67 ans pour bénéficier d'une retraite à taux plein.
UMP
Bien à vous,
Morgane BRAVO

No comments: