2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du "HUB EUROPEAN UNION", Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire (Blue Book) de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles. * President & Founder HUB « DIGITAL DIPLOMACY» «DIPLOMATIE NUMERIQUE ». *‪Fondatrice HUB 
‪« DIGITAL DIPLOMACY» : « POLITIQUE & SOCIAL NETWORKING ». *Fondatrice HUB « ECOLOGIE &INNOVATION : DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIE SIÈCLE!»* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Friday, August 08, 2008

***Les Jeux commencent...***


***Les Jeux olympiques commencent aujourd'hui solennellement à Pékin. Le gouvernement chinois a cependant fait l'objet de vives critiques en raison des mesures de sécurité rigoureuses, de la censure médiatique et des violations des droits de l'homme. La presse européenne débat de la signification des Jeux en Chine.

The Times - Royaume-Uni
Le quotidien The Times plaide en faveur d'un jugement impartial à l'égard de la prestation de la Chine dans le contexte des Jeux olympiques. "Les Chinois risquent de percevoir le monde comme un 'mauvais invité' à leurs Jeux olympiques. De nombreux Chinois sont extrêmement fiers de ce qu'ils considèrent comme une magnifique réussite nationale et de l'émergence symbolique de leur nation sur la scène mondiale. Un bon nombre d'entre eux éprouveraient un ressentiment tenace si les opinions extérieures étaient toutes uniquement négatives. Pour de nombreux Chinois, les Jeux seront leur première expérience du monde extérieur. Cette intervention dans une société autrefois fermée ne peut qu'encourager une plus grande ouverture et liberté, et cet héritage ne sera pas réprimé facilement lorsque les Jeux seront terminés. De la même façon, c'est frustrant - et pour certains, exaltant - de reconnaître que dans 17 jours, toutes les discussions à propos des prochains Jeux olympiques porteront sur Londres. … Qui peut dire aujourd'hui quelles discussions fiévreuses envahiront l'atmosphère londonienne dans quatre ans ? Mais pour Pékin, la longue attente vient de se terminer. Laissons les Jeux commencer." (08.08.2008)

Dziennik - Pologne
Le quotidien Dziennik publie pour l'ouverture des Jeux olympiques de Pékin une lettre ouverte écrite par 19 intellectuels polonais dans laquelle le Comité international olympique (CIO) est sévèrement critiqué. "L'attribution des Jeux olympiques à la Chine est un scandale dont les fonctionnaires du Comité olympique sont responsables. Leur affirmation selon laquelle ils ne pourraient pas s'immiscer dans la politique, est cynique et mensongère. Le respect des droits de l'homme est une norme universelle de la civilisation européenne qui n'est justement pas appliquée par les communistes et les fascistes. Nous ne condamnons pas les sportifs qui participent aux Jeux olympiques car ce ne sont pas eux qui ont choisi le lieu où ils se déroulent. … Mais nous exprimons notre mécontentement à l'égard de tous les politiques qui, par leur présence à Pékin, en dépit de leurs déclarations orales, cautionnent un Etat dictatorial. Nous voulons surtout exprimer notre solidarité envers toutes les personnes qui, en Chine, sont privées de leur liberté et de leurs droits fondamentaux. Nous sommes persuadés que toute dictature doit être condamnée même si elle se trouve dans un Etat puissant." (08.08.2008)

Dagens Nyheter - Suède
Le journaliste Per Ahlin souligne dans son éditorial publié dans le quotidien suédois Dagens Nyheter que l'attribution des Jeux olympiques à Pékin a attiré l'attention du monde entier sur la situation de la Chine. "Je pense que ce qui a été dit et fait l'année dernière peut avoir un effet durable. L'assouplissement de la position de Pékin par rapport à un engagement international au Darfour pour éviter le risque d'un boycott général qui anéantirait la fête, en est un exemple très probant. Selon moi, tous les regards qui se sont tournés vers la Chine - qui, en temps normal, se seraient portés vers d'autres directions - revêtent une importance encore plus grande. C'est pourquoi, il n'est plus possible de parler du miracle économique chinois sans parler en même temps des problèmes des droits de l'homme et de la destruction de l'environnement. Pour tous, le revers de la médaille est devenu beaucoup plus visible qu'avant. C'est le tribut des Jeux olympiques que les dirigeants chinois ne s'attendaient pas à payer lorsqu'ils ont appris dans la joie et l'allégresse que les Jeux étaient attribués à Pékin." (08.08.2008)

Latvijas Avīze - Lettonie
Le quotidien Latvijas Avīze critique, dans le contexte des Jeux olympiques, l'attitude de l'UE à l'égard de la Chine : "En tant qu'actuel président du Conseil de l'UE, Nicolas Sarkozy aurait-il vraiment dû écarter si rapidement tout doute et promettre sa présence symbolique à la cérémonie d'ouverture ? La majorité des Français ne partage pas vraiment cet avis et ceci est certainement dû au fait qu'aucune des conditions que Sarkozy avait auparavant exigées de Pékin n'a été remplie, notamment en ce qui concerne la question du Tibet. Et rappelons-nous également qu'après des débats passionnés au Parlement européen, Sarkozy avait décidé de prendre avec lui une liste de prisonniers politiques. Peine perdue." (08.08.2008)

Dnevnik - Slovénie
Le quotidien Dnevnik regrette la disparition de l'idée d'origine des Jeux olympiques et le fait que les petits pays ne peuvent quasiment plus se permettre de les organiser : "Lorsque les Jeux olympiques des temps modernes ont été introduits à la fin du 19è siècle, personne ne pouvait imaginer jusqu'où irait l'idée olympique. Le tir à la corde et l'extinction de feu, par exemple, étaient autrefois des disciplines importantes. … Aujourd'hui, les Jeux sont un projet global. … Des sommes faramineuses sont dépensées pour leur organisation et les Chinois ont franchi une nouvelle étape en leur consacrant un budget de 40 milliards de dollars qu'il sera difficile de suivre. … Il ne s'agit plus là uniquement de sport, mais bien plus d'une campagne politique, économique et culturelle ayant pour but de montrer au monde à quel point la Chine s'est modernisée et qu'elle s'est ouverte au monde. … Personne ne sait où se situe la limite, mais le fait est que les budgets consacrés à l'organisation des Jeux olympiques seront bientôt si élevés qu'il n'sera plus possible d'aller plus loin en termes financiers. Aujourd'hui déjà, tout ceci ressemble à un tir à la corde entre les pays les plus riches pour le déroulement des Jeux olympiques." (08.08.2008)

Eurotopics
08/08/2008

No comments: