2010*50Years of Traineeships at the European Commission*

2010*50Years of Traineeships at the European Commission*
*Creation since 2006. From Paris, France. Fondatrice du HUB UE, Morgane BRAVO* "United in diversity", that's the motto of the EU! *Mieux informer les citoyens UE! « So that Europe, as a global player, is not far from Europeans » * *Ancienne stagiaire ("Blue Book") de la Commission Européenne, au Secrétariat Général. Bruxelles* Présidente et Fondatrice du «Think Tank» Europe-Mexique.

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*

*LES PRINCIPALES INSTITUTIONS DE L'UNION EUROPÉENNE*
Link

Wednesday, April 25, 2007

*Pour Nicolas Sarkozy, "l'UDF a toute sa place dans la majorité présidentielle"*


*** Nicolas Sarkozy, tout autant que Ségolène Royal, cherche à séduire les électeurs de François Bayrou pour le second tour de l'élection présidentielle, dimanche 6 mai. Dans un entretien au Monde, à paraître dans l'édition datée du 26 avril, le candidat de l'UMP, arrivé en tête au premier tour, assure ainsi "aux électeurs du centre" qu'il n'a "jamais cru à un parti unique de la droite et du centre".

"Dans la majorité présidentielle, il y aura un pôle UMP, et une place pour un autre issu du centre qui pourra porter, avec l'identité qui est la sienne, les valeurs auxquelles il tient : celles de l'Europe, de l'ouverture sociale, d'une république exemplaire", explique M. Sarkozy.

Le candidat de l'UMP s'adresse également aux élus centristes. Tout en se défendant d'entrer "dans la négociation partisane", il déclare que "l'UDF a toute sa place dans la majorité présidentielle". "Tout élu de l'UDF qui soutiendra ma candidature, avant le 6 mai, sera dans la majorité présidentielle et recevra l'investiture de cette majorité" pour les législatives, ajoute-t-il.

M. Sarkozy réaffirme également sa volonté de chercher à capter une partie de l'électorat de gauche. "Je veux dire aux électeurs de gauche qui croient à l'ordre dans le mouvement, que je suis le candidat du mouvement alors que Ségolène Royal veut le statu quo", déclare-t-il.

Il explique que sa majorité pourra comporter"un troisième pôle" : "un pôle de gauche à qui je ne demanderai pas de renier son engagement mais qui se reconnaîtra dans la nécessité de faire bouger la France sur un contrat de gouvernement de cinq ans".

Dans la foulée du ralliement de l'ancien socialiste Eric Besson, M. Sarkozy assure que "ceux qui viendront de la gauche dans le cadre d'un contrat de gouvernement y auront également leur place".

LE MONDE
25.04.07

No comments: